Archives de Tag: Cambriolages

Sulak, Philippe Jaenada

sulak

Sulak n’est pas un roman facile d’approche. Comme son personnage principal, il faut l’endurer longtemps pour commencer à l’apprécier. Vulgaire, direct et provocateur, ce roman de Philippe Jaenada est agressif et franc, sans détour, comme une confession qu’on n’a pas envie d’entendre mais qui finit par faire partie de notre vie.

Bruno Sulak, le personnage principal de ce roman éponyme, est un personnage aux multiples chapeaux même si peu d’entre eux sont respectables. Ancien légionnaire et parachutiste, il devient après avoir déserté un braqueur qui en découd avec la société au nom de la liberté. Entouré de deux comparses, il offre à la justice française une décennie de casse-tête et de course poursuite jusqu’à une fin mystérieuse.

Dit comme ça, cela a l’air passionnant me direz-vous. Effectivement, le texte ne manque pas de rebondissements et de panache, mais la foule envahissante de personnages, la grossièreté du discours qui semble directement retranscrit du fond des cafés sombres et l’incroyable et inutile généalogie des protagonistes ne font pas de ce roman une promenade de santé. Je comprends bien que c’est voulu mais c’est trop. A mes yeux, le personnage de Sulak aurait mérité un peu plus de grâce pour mieux mettre ses outrages à la loi en valeur. Et puis bon… je crois que je n’aime pas les voyous.

♥♥● –2/5

Les années 80 n’ont que six mois. Personne évidemment ne le sait encore (…), mais les « années fric » viennent de commencer – il est cela dit amusant que les années fric soient le petit nom attitré des années 80, comme si les années 90 étaient les années ping-pong et les années 2000, les années tarte aux pommes. Le fric commence à s’étaler partout, camelote clinquante à la foire, tout brille, tout tente, corrompt, on ment, on arnaque, on parade.

Tagué , ,